Commencer à épargner et à investir au début de la vingtaine, ça rapporte!

 Cinq jeunes adultes parlent autour d'une table

Si vous avez 22 ans ou moins (autrement dit, si vous êtes né entre 1996 et 2014), vous et vos amis êtes connus des spécialistes du marketing comme la génération Z. Vous avez peut-être l’impression d’avoir peu de pouvoir financier. Sachez toutefois qu’en 2020, votre génération devrait former le plus grand groupe démographique au monde, ce qui signifie que votre pouvoir financier ne fera qu’augmenter.

Une génération qui partage les valeurs des générations passées

Selon ceux qui font ce genre de recherches, la génération Z a des valeurs semblables à celles des anciennes générations. Pourquoi? Parce que vous accordez une grande importance à la famille et aux relations interpersonnelles. Vous êtes prêts à travailler fort. Vous êtes responsables, déterminés, fiables et autonomes. En ce sens, vous êtes faits de la même étoffe que vos arrière-grands-parents ou arrière-arrière-grands-parents, qui ont connu la Grande Crise. 

Vous considérez aussi les finances de la même façon qu’eux. Vous ne prenez pas de risques avec votre argent, vous fuyez les dettes et vous aimez épargner. C’est sage. Ça signifie que, quand vous commencerez à travailler, vous pourrez choisir l’emploi qui vous intéresse vraiment, même s’il est un peu moins payant que d’autres, parce que vous aurez peu de dettes à rembourser.

Vous épargnez déjà en vue de la retraite?

Voilà une autre caractéristique étonnante de la génération Z. Même si la retraite peut vous sembler à des années-lumière, 12 % d’entre vous auraient déjà mis de l’argent de côté à cette fin tandis que 35 % envisagent de commencer à épargner dans la vingtaine1.

Faisons croître votre épargne

Le plus beau quand on commence à épargner dans la vingtaine, plutôt que dans la trentaine ou la quarantaine, c’est que l’argent a le temps de croître pendant beaucoup plus longtemps avant qu’on en ait besoin pour la retraite. Ça s’appelle la capitalisation. Grâce à elle, la valeur d’un placement peut augmenter, dans la plupart des cas, bien au-delà du montant initial investi. Voici comment ça fonctionne.

L’intérêt composé (comme quand vous placez votre argent dans un compte d’épargne ou dans un certificat de placement garanti à taux d’intérêt fixe) permet d’accumuler de l’intérêt non seulement sur l’argent investi au départ et l’argent ajouté par la suite, mais aussi sur tous les intérêts générés par ces montants au fil du temps. Accumuler de l’intérêt sur l’intérêt au cours d’une longue période se traduit par une croissance composée du placement.

Pour vous donner un exemple, imaginez une forêt. Celle-ci peut croître grâce aux arbres plantés à la main (comme les cotisations périodiques), mais aussi grâce à ceux qui poussent d’eux-mêmes à partir des graines tombées des arbres déjà plantés (comme la croissance composée sur les cotisations). Ainsi, si on leur laisse le temps, quelques arbres finiront par donner naissance à une forêt entière sans trop d’efforts.

La capitalisation des fonds communs de placement pour accélérer la croissance de l’épargne

Quand vous placez de l’argent dans des fonds d’actions ou équilibrés, ce n’est pas l’intérêt qui fait fructifier le placement, mais le rendement du placement qui provient de la croissance des sociétés dans lesquelles l’argent est investi. En général, surtout sur une longue période, les fonds communs de placement croissent plus rapidement que les placements à taux d’intérêt fixe parce que le potentiel de rendement du capital investi est plus grand. Qui plus est, grâce à la capitalisation vous pouvez obtenir des rendements sur les rendements, de sorte que le potentiel d’épargne est de beaucoup supérieur à celui des placements à taux d’intérêt fixe.

Que les choses soient claires : investir dans des fonds communs de placement n’est pas sans risque. Les valeurs unitaires et le rendement varieront au fil du temps. Cependant, une stratégie de placement à long terme peut réduire le risque parce que le moment où vous aurez besoin de votre épargne-retraite est encore bien loin et que d’ici là, vos placements auront eu le temps de regagner leur valeur si le marché devait fléchir.

En travaillant avec un représentant en investissement, vous pourrez choisir un fonds commun de placement qui correspond à votre tolérance au risque, de sorte que vous serez à l’aise avec votre décision.

Ne laissez pas vos économies dormir dans un compte d’épargne alors qu’elles pourraient fructifier dans un fonds commun de placement!

1 Gen Z White Paper – The State of Gen Z 2017 National Research Study Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre, The Centre for Generational Kinetics

Communiquez avec un représentant en investissement.